FAQ Connexion
Rechercher Profil
Membres Groupes
Se connecter pour vérifier ses messages privés
S’enregistrer
[EXP 1] Grandeur nature
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Extinction Wars Index du Forum  » L'Espace Connu  » La Frontière  » Algol  » Algol III  » SES534 "Livingstone"  » Passerelle  » [EXP 1] Grandeur nature
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Valeria Delgado
Nouvelle Europe

Hors ligne

Inscrit le: 15 Déc 2008
Messages: 13

 Message Posté le: Jeu 18 Déc - 19:36 (2008)    Sujet du message: [EXP 1] Grandeur nature
Répondre en citant

01 septembre 2300, 15h58 temps universel.

Valeria Delgado déposa sa tasse de café dans le porte-gobelets du poste de pilotage avant de s'y assoir. Réveillée en même temps que les autres, elle avait revêtu sa combinaison spatiale, sans le casque, qu'elle portait comme on aurait porté un treillis, la laissant juste ouverte au décolleté pour être à l'aise, et sans avoir encore activé le serrage du tissu-mémoire qui la rendrait à la fois moulante, mais aussi pressurisée. Ca moulait pourtant déjà, et, s'asseyant, elle eut un petit mouvement d'épaules destiné à décoincer une petite touffe de poils mal placée sous le vêtement, avec une petite grimace de gêne. Saloperie. Ses doigts courant sur les boutons du tableau de bord, elle commença sa check-list de la voix sinistre dont les Felicia avaient le secret.


"Réacteur OK. Réacteur auxiliaire OK. Systèmes de survie OK. Tu m'étonnes. Propulsion conventionnelle OK. Hyperdrive OK. Antigrav' OK. Approche sur vecteur 301 pour orbite géostationnaire dans trente secondes."

Elle prit une gorgée de café qui trempa un peu le pelage de ses lèvres, lequel fut nettoyé d'un rapide coup de langue râpeuse tandis que la propulsion balançait un peu de plasma dans l'espace, donnant un coup d'accélération programmée par elle-même qui les mettrait dans l'axe. Ses doigts agiles jouant toujours sur les capteurs, elle attendait que le primate qui lui servait de co-pilote prenne le relais avec l'IA scientifique pour balancer la sonde. Pendant ce temps, à l'arrière, un grand maigre du nom de Merenkov, une sorte de génie aux doctorats multiples au chômage qu'on avait collé à ce rafiot dans lequel personne ne voulait aller - alors qu'il n'avait qu'un an -, approchait tout en finissant de mettre sa combinaison.

"Un vaisseau d'exploration à trois plus une IA, ça me semble quand même peu..." , dit-il de sa voix énervante pour la millième fois depuis qu'ils étaient sortis de nanostase.

"Je m'excuse, docteur Merentruc, mais j'estime que je peux être comptée direct dans les autres. "Plus une IA", c'est de la ségrégation.", lança la voix d'ado de l'intelligence artificielle du vaisseau pendant que Valeria préférait oublier leurs disputes continuelles, le regard rivé sur la planète qui se détachait sur l'espace et sur les scans en cours, d'un air mauvais. Boulot pourri.
 Revenir en haut »
Publicité






 Message Posté le: Jeu 18 Déc - 19:36 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
 Revenir en haut »
Wayne Mallone
Nouvelle Europe

Hors ligne

Inscrit le: 15 Déc 2008
Messages: 15

 Message Posté le: Jeu 18 Déc - 20:35 (2008)    Sujet du message: [EXP 1] Grandeur nature
Répondre en citant

Wayne sortit la tête de la salle des machines pour enfin radiné son cul,vétue d'une tenue de technicien sale dégeulase inlavable,limite il faudrait la cramé,ses lunettes de protection sur le nez,ne salua pas l'assemblé,en faite il en avait strictement rien a foutre.
Par contre que l'autre fasse chier l'IA du vaisseau l'enervai il l'avait programmé cette sale chieuse il y tenait.

-Si vous êtes pas content docteur faite du stoppe... connard...

il regarda la pilote,cette boule de poil bien gaulé qui ronronnait dans son coin avant de lui lancer d'un air si sympathique.

-Toujours pas envie de démissionné ? j'aimerai bien ne plus voir votre sale gueule de minou!

Il lui envoya un sourire sadique avant de regarder les moniteurs.

-C'est ici que vous aller faire mumuse ?

Demanda il en regardant Algol III et précisont qu'il n'avait aucunement envie d'aller y foutre les pieds.
 Revenir en haut »
Valeria Delgado
Nouvelle Europe

Hors ligne

Inscrit le: 15 Déc 2008
Messages: 13

 Message Posté le: Jeu 18 Déc - 23:39 (2008)    Sujet du message: [EXP 1] Grandeur nature
Répondre en citant

[Désolé, très long post, mais c'est pour planter le décor et avancer assez vite, histoire que DK attende pas des siècles]

Merenkov regarda Wayne arriver avec un air un peu pris au dépourvu, et leva une main en faisant un soupir et un signe "non" de la tête avant s'approcher le siège de co-pilote et de s'y installer.

"Alors oui, c'est sûr qu'avec une telle ambiance, forcément, je comprends mieux, hein."

Valeria, elle, ne regardait même pas le reflet de la carcasse mal dégrossie de Wayne dans la vitre. Elle savait bien ce qu'elle valait, et ne répondit donc avec son air fermé, les yeux froids et calmes, dans une sorte de fierté féline qui pouvait se ressentir dans tout le vaisseau et même dans l'espace alentour.

"Fermez votre grande gueule de singe et allez vous la faire dépressuriser dans un sas, Mallone, ça nous fera des vacances."

Parce qu'elle n'en n'a rien à foutre, elle ne répondit pas à la question sur Algol III, qui était aussi ridicule qu'inutile.

"Orbite géostationnaire atteinte. Etat de la sonde ?"

"Sonde OK. Lancement."

Merenkov appuya sur un bouton, et un petit robot longiligne se sépara du vaisseau pour foncer droit devant vers la planète, l'image apparaissant directement en 3D sur un coin du cockpit.

"Et puis voilà, il va encore dire que c'est moi qui fous la sale ambiance, mais en même temps, s'il arrêtait de se foutre la bite au court-bouillon pour des conneries, hein...", continua l'IA, qui se trouvait s'appeller Ely.

"Ho la ferme, la frustrée ! (il regarda Valeria, qui s'en foutait comme de sa première souris) Putain, vous arrivez à croire, vous, qu'une IA sencément adulte choisisse une personnalité d'ado et le reste toute sa vie ? Vous le croyez ? Hein ?"

"Rentrée de la sonde dans l'atmosphère dans cinq minutes.", fut toute la réponse de Valeria, qui commençait à s'habituer, contrôlant son impulsivité avec une dextérité qu'elle ne se connaissait pas. La psychothérapie obligatoire en prison pour le contrôle de la colère aurait-elle fait effet ?

Après une très longue attente, des flammes apparurent sur la caméra de la sonde, dont le bouclier thermique tint bon, puis se dissipèrent pour montrer une couverture nuageuse plutôt dense avec en arrière-plan l'étoile bleue. Les nuages se percèrent à leur tour, dévoilant un paysage de jungle grandiose. Des arbres aux feuilles rouge sang, jaunes ou vert foncé, d'une taille moyenne de trente à quarante mètres, couvraient le sol invisible sur des centaines de kilomètres...

"OK. Atmosphère 50% dioxygène, 49% diazote, 1% pour le reste. Respirable et même assez agréable, en fait. Pas de trace de gazs dangereux. Gravité de 0.8G confirmée."

Selon les relevés préliminaires, notons aussi qu'il y avait un jour de douze heures, et évidemment, pas de saisons, l'axe de rotation étant vertical. De toute évidence, il devait toujours faire chaud, mis à part aux pôles.

Merenkov se crispa soudain.


"Hey, attendez ! Ely, rotation sur azimut 152, ralentis un peu."

La sonde avait sorti des ailes, devenant une sorte de petit avion à vol stationnaire. Il tourna donc, et l'IA fit un zoom directement sur la structure blanche qui apparaissait au loin. Un bâtiment. Merenkov soupira : ils n'étaient pas les premiers... L'avion approcha encore, laissant apparaître d'autres structures environ deux cent mètres plus loin. L'une d'elles, un long bâtiment blanc, semblait avoir explosé de l'intérieur.

"Balise de détresse détectée ..."

Ely n'eut pas le temps de finir sa phrase qu'une ombre énorme visiblement dotée d'ailes tout aussi larges s'envola sans que personne n'aie le temps de voir ce dont il s'agissait d'un des arbres géants, pour foncer sur la sonde une fraction de seconde plus tard, l'image disparaissant juste au moment de la collision.

"Bon dieu, bon dieu, c'était quoi, ça ?!", s'agita alors le docteur.

Valeria s'était contentée de lever un sourcil.
 Revenir en haut »
Wayne Mallone
Nouvelle Europe

Hors ligne

Inscrit le: 15 Déc 2008
Messages: 15

 Message Posté le: Ven 19 Déc - 16:52 (2008)    Sujet du message: [EXP 1] Grandeur nature
Répondre en citant

Le sourire de Wayne,fut grand,très grand il avait réussi a en faire bavé au autre capitaine alors que l'une d'en eux, essaie d'être a la hauteur le bottait grave.

-Avec plaisir mon chaton! passe devant je te suis !

Il pris place sur une des consoles présente et regarda l'action ce faire,il sourie a pleine dents avant de répondre a Ely.

-T'inquiete pas ma puce! y'a toujours tonton Wayne pour te soutenir!

Il regarda le docteur.

-Parler pour vous Dec! Ely a recue la meilleur personnalité du monde! j'aime cette IA! elle a la classe! hien ma puce ?

Il regardait toujours la manoeuvre quand il vue les batiments.

-Cool! on fait demi tour et on rentre!

Puis il vue le signal de detresse,au vue de celui ci ça réaction fut... normal.

-il dois avois 100 ans ce signale a la con... on ce barre sert a rien...

quand la sonde fut détruite,rien ne paru sur son visage,sauf une lègere frustration,il venait juste de la réparé merde.

-ça doc! on appel ça une E.N.I, soit entité non Identifié! vue la taille de la sonde et le faite que ça vole je dirais un gros oiseau que notre matou vas adoré!
 Revenir en haut »
Valeria Delgado
Nouvelle Europe

Hors ligne

Inscrit le: 15 Déc 2008
Messages: 13

 Message Posté le: Ven 19 Déc - 17:24 (2008)    Sujet du message: [EXP 1] Grandeur nature
Répondre en citant

Mais Ely était du genre à ne se laisser faire par personne, même pas Wayne :

"Hey, tu m'as pas donné de personnalité. Je dois te rappeller les élémentaires de la programmation du noyau IA ? Ma personnalité, je l'ai développée toute seule. Mais je suis d'accord sur le fait que j'ai la classe."

En fait, "programmer" une IA est un abus de langage. Forcément, une intelligence ne peut être totalement programmée. Mallone n'avait réellement programmé que le noyau, la base, c'est-à-dire le programme évolutif d'apprentissage qui allait par la suite grandir et se développer, un peu comme un embryon. Bon, ok, il l'avait sûrement déjà orientée sur la voie du sale caractère, mais bon...


Merenkov lança un regard mauvais à Mallone.

"Je sais ce que c'est, et je vous rappelle que l'article 102 du Traité sur la Navigation en Espace International nous oblige à répondre à toute appel de détresse, qu'il soit ou non obsolète, ne serait-ce que pour le désactiver. Capitaine ?"

Ca, c'était pour Valeria. Et évidemment, elle connaissait le topo. Elle n'avait pas traversé des millions de kilomètres pour regarder et repartir. Les yeux sur l'écran, elle ne répondit que par une autre question, et même pas destinée à son interlocuteur :

"Ely, repasse-moi la vidéo au ralenti et stoppe sur l'image la plus nette."

La vidéo repassa donc, laissant entrevoir l'ombre qui fonçait sur le petit avion avant de l'engloutir. L'image se bloqua alors que la bête était toute proche, la rendant visible. Une sorte de libellule énorme, aux couleurs de l'arc-en-ciel, avec deux immenses yeux globuleux, plusieurs paires d'ailes translucides d'une envergure d'au moins deux mètres, et des mandibules de la taille d'un tronc humain qui fonçaient droit sur la caméra. On l'aurait dit toute droit sortie d'un film d'horreur.

"J'ai jamais rien vu de semblable répertorié, même en FSA. Le taux d'oxygène et la gravité doivent expliquer un tel gigantisme... C'est... Magnifique !", commenta Ely, enthousiaste.

Valeria resta pensive un moment devant l'image, vidant à moitié son esprit pour peser la décision à prendre. En fait, il n'y avait pas tellement de dilemme : elle était obligée d'y aller et avait envie d'y aller. La question fut vite réglée.


"Sanglez-vous et préparez-vous pour l'entrée dans l'atmosphère."

Elle ferma le décolleté, passa son casque qu'elle relia au système d'oxygène du vaisseau, avant de pressuriser la tenue et de se sangler sur son siège...
 Revenir en haut »
Wayne Mallone
Nouvelle Europe

Hors ligne

Inscrit le: 15 Déc 2008
Messages: 15

 Message Posté le: Ven 19 Déc - 18:57 (2008)    Sujet du message: [EXP 1] Grandeur nature
Répondre en citant

-Je sais ma puce! je sais!

Il regarda le docteur avec un air de dire "de quoi qu'il me cause lui."

-Vous savez ou je vous le fourrais bien votre article de merde...

mais de toute façon Wayne savait que le félin irai la bas,il regarda la libellue géante, meme si personne ne le voyais Wayne fixais la bestiole avec interet... non pas scientifique mais surtout pour explosé le cul de cette chose qui avait bousillé la sonde.

-Ely! je t'en ramenerai une pour le dej... je dois bien avoir une Tapette a mouche...

Il pris place sur son siège et ce sangla,regarda les quelques moniteur qui l'interessais et fit quelques vérife de dernière minute,histoire de...

-Tout les systèmes sont OK pour la fête! doc faite pas dans vot' froque!
 Revenir en haut »
Valeria Delgado
Nouvelle Europe

Hors ligne

Inscrit le: 15 Déc 2008
Messages: 13

 Message Posté le: Ven 19 Déc - 20:28 (2008)    Sujet du message: [EXP 1] Grandeur nature
Répondre en citant

Le Vortex 300 était une brique volante, mais peu importe, Valeria adorait piloter et elle allait prendre son pied. Première réelle rentrée en atmosphère avec ce rafiot pourri... Ca se fêtait, aussi lança-t-elle la fonction musicale de son implant, s'emplissant la tête d'une playlist violente qui lui fit presque dresser les poils. Ses oreilles étaient baissées par le casque, ses moustaches aussi, mais ses yeux étaient droits vers l'atmosphère qui commença à s'approcher alors que le vaisseau accélérait.

Elle régla l'angle d'approche par quelques brefs coups de propulseurs latéraux alors que sa réalité augmentée affichait toutes les infos nécessaires à la rentrée. Quelques minutes plus tard, les premiers gazs de la haute atmosphère glissèrent le long du cockpit et le vaisseau s'inclina légèrement, avant d'être pris d'une vibration qui se transmettait au corps de la féline, lui donnant l'impression d'être partie intégrante de la machine. Des flammes apparurent sur la vitre thermo-résistante, puis se répandirent sur l'entièreté du fuselage, transformant l'appareil en boule de feu qui trancha en deux le ciel d'Algol III à une vitesse impressionnante. Très vite, les nuages furent percés, puis le même paysage réapparut à l'équipage. La propulsion passa en mode atmosphérique, les réacteurs ventraux s'allumèrent pour permettre à l'appareil de lutter contre la gravité, et Valeria approcha résolument celui-ci du premier bâtiment localisé par la sonde.

Autour de la structure blanche rectangulaire, de trois étages, le terrain avait été dégagé sur cinquante mètres. Un petit préau abritait des véhicules terrestres courte distance, du genre petits buggies, à côté d'une cour en dur qui laissait assez de place pour se poser. Le tout était envahi et altéré par la végétation, donnant l'impression d'être abandonné depuis un bon moment, et le béton de la cour se craquelait déjà, laissant apparaître des pousses de fougères rouges qui grillèrent copieusement lorsque le Livingstone, après une rotation à 90°, posa ses pattes d'atterissage à cet endroit.

La pression de l'habitacle et des combinaisons s'était adaptée à la pression extérieure au fil de la descente, sans encore utiliser l'air de l'atmosphère, qui pourait toujours être bourré de bactéries mortelles.

Valeria attrapa une dose de nanomachines bactériophages à cet effet, qui aideraient son système immunitaire à s'adapter plus rapidement, et se l'injecta dans le poignet dès les gants de la combinaison enlevés, avant de virer son casque.

"On s'équipe et on sort. D'après le signal, la balise est dans ce bâtiment, troisième étage. Vous savez quoi faire."

Elle s'approcha de l'armurerie de bord, une armoire intégrée dans un mur, l'ouvrit et en sortit un fusil électrolaser ainsi qu'un pistolet Predator. Sa combinaison s'était dépressurisée, devenant à nouveau un vêtement pratique qui ne la gênerait pas dans ses mouvements et, après avoir inséré cellules énergétiques et chargeurs, elle avança déjà vers le sas de sa démarche féline...
 Revenir en haut »
Wayne Mallone
Nouvelle Europe

Hors ligne

Inscrit le: 15 Déc 2008
Messages: 15

 Message Posté le: Sam 20 Déc - 13:18 (2008)    Sujet du message: [EXP 1] Grandeur nature
Répondre en citant

L'atterisage fut normal... en clair il avait vue pire,mais pas mieux,mais ça il ne le dirait pas au pilote,ça lui ferai trop plaisir,il ce détacha et fit un tour de tête qui fit craquer ça nuque,pour enfin ce lever et lancer a Valeria.

-Ouai je vais aller m'enfilé une bière et chercher un insecticide.... j'ai déja la tapette a porté de main.

dit il en lançant un regard au doc,puis un sourire de salaud.

-je revient dans 5min.

il ne lui en fallu pas beaucoup plus pour aller en salle des machines et revenir vétue d'un futal de trellis noir,de rangers et d'un vieux cache poussière,avec d'ailleurs plein de poussière...

- je suis prêt mes canards!
 Revenir en haut »
Contenu Sponsorisé






 Message Posté le: Aujourd’hui à 00:05 (2018)    Sujet du message: [EXP 1] Grandeur nature

 Revenir en haut »
Montrer les messages depuis:   
Extinction Wars Index du Forum  » L'Espace Connu  » La Frontière  » Algol  » Algol III  » SES534 "Livingstone"  » Passerelle  » [EXP 1] Grandeur nature
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation


Solaris phpBB theme/template by Jakob Persson
Copyright © Jakob Persson 2003



Powered by phpBB © 2001, 2018 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com